Lettre aux Bourgmestres des 19 communes de Bruxelles

Email des 19 Bourgmestres
 
 
Lettre du Mouvement citoyen Pas Question aux 19 bourgmestres de Bruxelles
 
Mesdames et Messieurs les Bourgmestres des 19 communes de Bruxelles,
 
Lors de la prochaine conférence des Bourgmestres, vous allez tenter d'adopter une position commune relative au survol de Bruxelles.
 
Il nous revient que le projet de texte qui est actuellement sur la table n’est, du moins à ce stade, pas à la hauteur des enjeux de ce dossier. Pour rappel, le survol de la capitale est un scandale de santé publique pour les centaines de milliers de Bruxellois survolés illégitimement, alors que d’autres options existent.
 
Nous nous permettons donc de vous proposer le projet de texte suivant, qui est simple, et compatible avec les demandes inscrites de l’Accord de Gouvernement régional:
 
”La conférence des bourgmestres de la Région de Bruxelles-Capitale demande au Gouvernement fédéral:
- de modifier les horaires d’exploitation de l’aéroport, de telle sorte que les activités de jour aient lieu entre 7h00 et 22h00 (plutôt qu’entre 6h00 et 23h00),

- de supprimer progressivement les vols de nuit,

de respecter l’Arrêté bruit de la Région Bruxelles-Capitale, entré en vigueur le 1 janvier 2000,
- de mettre en oeuvre sans délai des nouvelles routes et procédures aériennes permettant d’éviter les zones densément peuplées et de minimiser le nombre de victimes des nuisances aériennes,
- de préparer dès aujourd’hui, dans le cadre des investissements dans les infrastructures, le déplacement de la piste 25L de minimum 2 km vers l’est du seuil de piste actuel”.
 
Les Bruxellois auraient du mal à comprendre que leurs bourgmestres ne parviennent pas à s’accorder sur un texte comportant ces exigences minimales et légitimes. La Ministre Galant tirerait argument de tout texte plus “faible" pour déforcer Bruxelles.
 
Si certains bourgmestres, par manque de conviction ou par loyauté à leur parti, souhaitent réduire la portée de ce texte, ou ne pas s’engager sur un texte aussi limpide, libre à eux de ne pas y adhérer. Les autres bourgmestres auraient par contre la responsabilité de s’engager sur un texte qui ne soit en rien en deçà de ces exigences légitimes.
 
En effet, il est temps d’exiger du Gouvernement fédéral un véritable plan durable, basé sur des mesures pérennes, et sur le principe essentiel de l”évitement des zones densément peuplées”. Un tel plan existe: d’après les analyses de nos experts, il est possible de diminuer de 70% le nombre de personnes survolées, d’éviter le survol de la Région bruxelloise, et ce sans impacter négativement la capacité de l’aéroport, et donc l’emploi.

 

Le Mouvement Pas Question divulguera ces analyses et ce plan mardi prochain; vous êtes par ailleurs tous les bienvenus à cette réunion qui aura lieu le 13/10 au centre culturel d’Auderghem à 20 heures. Plus d’informations ici: http://us8.campaign-archive1.com/?u=023347c3440adc5f75d464dc5&id=f77e3dd68d&e=96d5160d37